Khao Sok

Toutes les informations sur Khao Sok, comment aller de Khao Lak à Khao Sok et le trekking à Khao Sok, avec carte du parc national.

Khao Sok

Pour vous mettre dans l'ambiance, lisez cette page en écoutant cet enregistrement :


khao sok thailande

Le parc national de Khao Sok

Le parc national de Khao Sok couvre une superficie de 739km², incluant les 165km² du lac Cheow Lan.  La forêt puviale de ce parc est une des plus anciennes du monde ; les forêts pluviales tropicales sont dépendantes de climats chauds à humidité permanente.  Les mêmes pitons de calcaire de type karstique typiques de la baie de Phang Nga contribuent à la beauté des paysages de Khao Sok.  Ces formations, comme la baie d'Halong au Vietnam ou Guilin en Chine, sont les vestiges d'un ancien récif s'étendant de la Chine à l'île de Bornéo, soit un récif 5 fois plus grand que la Grande Barrière de Corail.  Aujourd'hui, Khao Sok et les parc adjacents de Sri Phnag Nga, Khlong Phanom et Khlong Nakha forment un important habitat naturel pour de nombreuses espèces protégées.

Cet article ne traite que de la partie terrestre de Khao Sok :  rendez-vous ici pour en savoir plus sur le lac de Khao Sok, le lac Cheow Lan

Histoire de Khao Sok

Au XIXème siècle les habitants de la côte d'Andaman, fuyant les incursions birmanes, s'installent à l'intérieur des terres.  Ils y découvrent des terres vierges et fertiles.  Les villages de la région prospèrent jusqu'en 1944, lorsqu'une terrible épidémie tue presque tous les habitants.  La région reste abandonnée jusqu'en 1961, date de la construction de l'autortoure 401, reliant Surat Thani, sur la côte Est de la Thaïlande, à Takua Pa, sur la côte Ouest.  Dans les années 70, des étudiants communistes, poursuivis par les autorités, se réfugient à Khao Sok et mènent une véritable guérilla : l'armée ne parviendra jamais à les déloger.  Les communistes y resteront jusqu'en 1982, date à laquelle ils  bénéficieront d'une amnistie, grâce à un changement de gouvernement.  En 1980, le parc national est institué, et deux ans plus tard, le barrage Ratchaphrapa est construit, créant ainsi le lac  Cheow Lan.

visiter khao sok
excursion en français khao sok

Les éléphants à Khao Sok


Il y a plusieurs camps d'éléphants aux alentours de Khao Sok mais un seul sanctuaire, ou refuge pour les éléphants. 

Quelle est la différence ?  L'activité principale d'un camp est la balade à dos d'éléphants, tandis que dans un sanctuaire, on ne monte pas sur l'animal : la visite habituelle consiste à nourrir, baigner et frotter l'animal de boue.  Cette dernière option est généralement privilegiée, car plus respectueuse des éléphants.

Le meilleur endroit pour voir des éléphants sauvages est le lac de Khao Sok.  Pour une expérience inoubliable, renseignez-vous sur le circuit de 3 jours en kayak Hobie.

A partir de Khao Lak, comment visiter Khao Sok ?

Avec un circuit

 

Il est impossible de recenser toutes les formules que les nombreux opérateurs proposent, mais les principales sont :

 

circuit d'une journée :  généralement l'excursion à Khao Sok d'une journée propose la visite du marché de Takua Pa, la visite d'un sanctuaire d'éléphants, un tour en radeau ou en canoë sur la rivière Sok, et la visite du temple du village de Khlong Sok, habité par de nombreux singes.

La plupart des prestataires proposant une excursion d'une journée ne rentrent pas dans le parc national : les activités se font toutes au village de Khlong Sok, adjacent au parc national.  Il faut s'attendre à payer autour de 2800THB pour une excursion en français de qualité et en petit groupe.

 

deux journées ou plusces circuits proposent d'habitude les mêmes activités que les circuits à la journée, avec en plus un trek dans la jungle et/ou un tour en bateau sur le lac Cheow Lan, à moins qu'il ne s'agisse d'un circuit uniquement orienté sur le trekking dans la jungle (attention aux sangsues).

Vous ne savez pas choisir parmi tous les circuits sur Khao Sok ? Demandez-nous, nous ferons le tri ensemble !

khao sok parc national
parc national khao sok

Descente de la rivière Sok, en canoë ou en radeau de bambou

Trekking à Khao Sok

Est-il possible de visiter le parc national Khao Sok par soi-même ? Parfois oui, parfois non... Normalement un guide est obligatoire : vous pouvez vous faire stopper par un ranger si vous n'êtes pas accompagné d'un guide, soit directement au début du sentier, soit à la station des rangers intermédiaire.  Il est possible qu'en cas de forte pluie, certaines pistes soient fermées.  La première partie des deux chemins principaux peut en tout cas (normalement) se faire sans guide. Voici donc tous les scénarios possibles : comme toujours en Thaïlande, les règles ne sont pas très claires, et ne sont pas toujours appliquées.  Il semble qu'en saison basse (mai-octobre), les rangers soient un peu moins stricts. 

Si vous partez seuls, il faut savoir qu'il n'y a aucune indication dans le parc national, et les sentiers se recouvrent vite.  MAPS.ME offre de bonnes cartes, consultables offline sur votre téléphone (il y a même du réseau dans certaines parties du parc), indiquant les sentiers principaux.  Partez tôt et revenez suffisamment tôt aussi, pensez qu'il peut pleuvoir à tout moment (ralentissant considérablement votre marche).  Le jour se couche tous les jours vers 18h, mais il fait sombre plus vite dans la jungle.

Il existe deux principaux sentiers dans le parc national : en direction du nord et en direction de l'ouest. La plupat des guides locaux vous emmèneront sur le sentier en direction de l'ouest, et généralement pas plus loin que Bang Liap Nam Waterfall (Numéro 4 sur la carte ci-dessous).  Pour des treks un peu plus difficiles, demandez pour aller soit jusque Ton Kloi Waterfall, soit jusque Than Sawan Waterfall.  Le trek qui emprunte le Rafflesia trail jusqu'à Than Sawan Waterfall et retour par le parc est considéré comme le plus difficile.  Il est aussi possible de faire un trek de deux jours (ou plus) avec nuit dans la jungle, en hamac. 

khao sok map

Carte annotée du parc national de Khao Sok

kao sok

Le ''temple aux singes'' de Khao Sok

Comment se rendre à Khao Sok depuis Khao Lak ?


  • Bus ou minivan.  Le bus Phuket- Surat Thani passe par Khao Sok.  Il existe aussi un minivan qui se rend de Krabi à Khao Sok.  Fréquence : plus ou moins une fois par heure, attendre au bord de la route.  Réservez par une agence pour plus de facilité.


  • Voiture ou moto.  L'entrée du parc national est à 60 km de Khao Lak.  Dirigez-vous vers le nord sur la route principale, et àTakua Pa, prenez à droite en direction de Surat Thani.


Il y a de nombreux hôtels ou guesthouses à Khao Sok pour tous les budgets.  Il n'y a d'habitude pas besoin de réserver.

thailande khao sok

La Rafflésie


La rafflésie, ou rafflesia, est une plante parasite des régions tropicales.  Ne possédant ni tige, ni feuille ni racines, elle est incapable de photosynthèse : elle dépend donc totalement de la plante qu'elle parasite.
La rafflésie est considérée comme la plus grande fleur du monde, pouvant atteindre jusqu'à un mètre de  diamètre. Dégageant une mauvaise odeur, elle attire les mouches, assurant ainsi sa pollinisation.  La floraison de la rafflésie ne dure que quelques jours par an.  Les meilleures chances d'en apercevoir à Khao Sok se trouvent sur le ''rafflesia trail'', à quelques kilomètres de l'entrée du parc national.

Son nom vient de Sir Stamford Raffles, militaire et botaniste britannique, célèbre pour avoir fondé Singapour.

Sangsues

 

Si vous passez un peu de temps à Khao Sok, il y a beaucoup de chances que vous soyez ''mordus'' par des sangsues. Pas très agréable, mais pas de panique : les sangsues ne transmettent pas de maladies.

 

Que faire ?

 

L'enlever, tout simplement ! Evitez d'utiliser des produits (sel, vinaigre, shampooing, etc.) : un risque théorique existe que la sangsue vomisse, infectant la plaie.  Si vous ne voulez (ou ne pouvez) pas l'enlever, attendez  que la sangsue soit ''pleine'' (plus ou moins 20 minutes) et elle se décrochera toute seule.  Si une sangsue se trouve dans une oreille ou dans une narine, et qu'elle est devenue trop grosse pour pouvoir l'extraire, perforez-la : elle diminuera de volume et pourra ensuite être enlevée. Les sangsues injectent un anticoagulant pour pouvoir aspirer le sang plus facilement : la plaie continuera de saigner pendant un moment après que la sangsue ait été enlevée.

 

Prévention

 

  • Portez des vêtements recouvrant tout le corps et des chaussettes spéciales anti-sangsues (en vente dans les commerces locaux).
  • Inspectez-vous régulièrement (vérifiez bien entre les orteils)
  • Les sangsues n'aiment pas l'odeur du tabac, de la citronnelle ou du vinaigre.
  • Recette "à l'ancienne": tremper ses chaussettes dans de l'eau salée.
khao sok tour
khao sok jungle

Que diriez-vous d'un petit tour en mer ? En bateau pour les îles Similan ou Surin !

info@khao-lak.fr